Actualités

Journée Mondiale de la Population édition 2016

15 August 2016
Journée Mondiale de la Population 2016
Journée Mondiale de la Population 2016

C’est au centre du Réseau Jeunes Leaders pour la Paix sis à Volovolo où s’est ténue la cérémonie de la Journée Mondiale de la Population 2016. Contrairement aux années précédentes la cérémonie a été organisée par les jeunes et pour les jeunes en présence de l’équipe de l’UNFPA et des journalistes. Ce choix était fait compte tenu du thème retenu pour cette journée « Investir dans les filles adolescentes pour un monde juste, stable et pacifique ». Les jeunes et les adolescents sont les cibles de cette édition 2016.  Les jeunes ont discuté autour de ce thème après la lecture du discours de Babatunde Osatimehin par Mamadou Boina Maécha. « Notre mission c’est de former les jeunes et les adolescents à se prendre en charge, et non de créer des emplois. Nous sommes là pour vous soutenir afin de pouvoir vous prendre en charge en tant que leaders » a déclaré Mamadou Boina Maecha Assistant Représentant UNFPA faisant allusion aux propos du Directeur Exécutif de l’UNFPA Dr Babatunde Osotimehin.

Les jeunes n’ont pas manqué d’évoquer les problèmes auxquels ils sont confrontés tous les jours notamment les avortements clandestins, les viols, les grossesses non désirées, le VIH-SIDA. « Aujourd’hui malgré l’accès aux nouvelles technologies de l’information et de la communication par les jeunes et même adolesecents, plusieurs jeunes parmi nous ne sont pas  bien sensibilisés et restent toujours vulnérables à ce fléau. Les adolescentes notamment sont parfois victimes de harcèlement sexuel, des viols et de grossesse non désirée » a déclaré Ali Mouigni  le chargé de la communication du Réseau jeunes leaders pour la paix. « Si nous les jeunes et adolescents ne prenons pas les choses en main nous risquerons de perdre ce combat » a-t-il ajouté.

Dans le discours de Mamadou Boina Maécha lisant celui du Directeur Exécutif de l’UNFPA a appelé les gouvernements du monde à investir dans les filles adolescentes «  il faut que partout dans le monde les gouvernements investissent dans les adolescentes selon les modalités qui les mettent en mesure de prendre les décisions importantes de la vie et qui les équipent de manière à s’assurer un revenu, à participer aux affaires de leur communauté et se trouver au pied d’égalité que leurs homologues masculins ».  

Les filles adolescentes aux Comores ne sont pas traitées de la même manière comme les garçons compte tenu de plusieurs facteurs socioculturels et traditionnels. Une adolescente dans les villages n’a pas les mêmes avantages qu’une fille en ville. Certes il y a eu des efforts ces dernières années dans la scolarisation des filles mais ces dernières restent encore à la traîne quant à la scolarisation, au mariage précoce, au mariage forcé ou du viol.

Après un débat très riche sur le thème « investir dans les filles adolescentes » les jeunes ont eu droit à une projection  film sur le dividende démographique. C’était l’occasion pour certains d’entre eux de comprendre ce thème qui leur concernant.

Rappelons que le centre du Réseau Jeunes Leaders pour la Paix à Volovolo est une initiative de l’UNFPA de mettre en place un local pour les animations des jeunes. Plusieurs jeunes et associations y participent à des formations en communication, santé de la reproduction, gestion des conflits et langue anglaise.