Dispatch

Projet PBF : Bilan et perspectives

16 December 2015
UNFPA a organisé un atelier national de restitution des résultats du projet PBF

Dans le cadre du projet «Jeunes, Femmes et Paix» la Direction Nationale de la Pro¬motion du Genre en collaboration avec l’UNFPA a organisé un atelier national de restitution des résultats du projet PBF de deux jours du 15 au 16 décembre 2015 à l’hôtel le Retaj-Moroni. Tous les représen¬tants des partenaires du projet étaient présents notamment la Commissaire Générale à la Promotion du Genre, l’UNFPA, le Directeur de la jeunesse de Ngazidja, le Réseau National des Jeunes en Population et Développement, le réseau des jeunes leaders pour la paix et les femmes médiatrices.

Au cours de cet atelier, le consultant national de ce projet Djamaldine Mohamed a présenté les résultats de ce programme. « Nous pouvons être satisfaits sur les résultats obtenus puisque nous estimons que plus de 90 % des objectifs fixés ont été atteints même si nous aurions aimé faire plus. Plus de 350 jeunes leaders et 821 femmes médiatrices ont acquis des connaissances et des compétences sur la prévention des conflits, la médiation sociale et la gestion des conflits. Ce sont des atouts majeurs que le pays doit capitaliser pour créer un climat apaisé et serein surtout à la veille des élections présidentielles et des gouverneurs des îles autonomes » a-t-il déclaré.

Le Directeur Pays de l’UNFPA Mamadou Dicko, a remercié l’ensemble des parte¬naires pour les résultats obtenus. Cette présentation a été suivie par un débat sur les difficultés rencontrées par les jeunes leaders pour la paix et les femmes médiatrices lors des activités sur le terrain dans les médiations et règlements des conflits ainsi que la pérennisation des outils à la fin du projet. Sur ce dernier point plusieurs pistes sont présentées notamment le renforcement des capacités des associations des jeunes et femmes médiatrices, la diversification des partenaires techniques et financiers, le recrutement d’autres membres, l’organisation des séances de sensibilisation à l’endroit de leurs pairs qui fréquentent les Centres intégrés pour la paix et même au niveau de leurs localités respectives.

Auparavant, l’UNFPA dans le cadre du projet « femme, jeune et paix » a remis officiel-lement au Commissaire à la Santé de l’île Autonome de Mohéli, le lundi 23 novembre de matériels informatiques composés de deux ordinateurs et un écran plasma d’une valeur de 3 000 000 KMF. Ce matériel est destiné aux femmes médiatrices pour la paix, les jeunes leaders pour la paix et les sages-femmes de Mohéli.

Le bâtiment construit par l’UNFPA depuis plus d’un an, est composé de deux bureaux et d’une grande salle, équipée d’une connexion internet et un branchement électrique. La Commissaire Générale à la promotion du Genre a fait le déplacement à Mohéli pour la remise de ce matériel aux bénéficiaires. Lors de son discours, elle a tenu a rappeler l’origine du projet. « Le matériel remis ce jour est entièrement financé grâce au fonds de la consolidation de la paix ». Elle a en outre rappelé que les activités soutenues par ce projet ne se limitent pas à la remise et à la construction des infrastructures.

Elle invite les bénéficiaires à en faire un bon usage et veiller dans les activités quotidiennes à s’inscrire sur la ligne directrice du projet qui est d’instaurer la paix et la stabilité dans notre pays.

Cette action permettra aux bénéficiaires de pouvoir travailler, se connecter, suivre l’actualité, et facilitera aussi les rencontres entre les membres. A noter que l’UNFPA a remis un kit de matériels informatiques identiques aux associations des femmes médiatrices pour la paix et les jeunes leaders pour la paix de l’Île d’ Anjouan. Quant à Ngazidja, la salle construite pour les circonstances et le matériel seront remis aux bénéficiaires au premier trimestre 2016.