Termes de référence pour le recrutement d’un data manager pour le projet de la réponse sanitaire d'urgence aux risques d'excès de morbidités et de mortalités maternelles et néonatales suite aux effets du cyclone Kenneth

No. de pages: 3

Date de publication: mai 2019

Auteur: Youssouf Nasser

Termes de référence d’un data manager pour le projet de la réponse sanitaire d'urgence aux risques d'excès de morbidités et de mortalités maternelles et néonatales suite aux effets du cyclone Kenneth

  1. INFORMATIONS SUR LE POSTE

Titre de Poste : Data Manager

Nombre de poste : 1

Type de contrant : Contrat de travail à durée déterminée (3 mois)

Lieu d’affectation : Moroni avec des visites ponctuelles de terrain à la Grande-Comore, Anjouan et Mohéli

Date de prise de fonction : Sous clause suspensive

 

  1.  CONTEXTE

Lors du passage du cyclone Kenneth le 24 avril 2019 dans l’archipel des Comores, l’évaluation rapide multisectorielle conduite par l’ensemble des partenaires dont le Système des Nations Unies a estimé que 345,000 personnes sont affectées dont 185,900 sont dans le besoin d’une assistance multisectorielle immédiate pour 3 mois selon le plan de réponse conjointe élaborée.

Pour le secteur Santé en particulier, les groupes les plus vulnérables composés de femmes enceintes et allaitantes sont les plus touchés, à savoir 105 000 femmes et filles incluant les femmes enceintes et allaitantes dans les huit (8) préfectures classées prioritaires. Leur état de santé est fragilisé et elles courent un haut risque d’augmentation de morbidité et de mortalité maternelles et néonatales. Par ailleurs, les populations affectées rencontrent une énorme difficulté d’accès aux services de santé, dont la santé de la reproduction, liées à des problèmes financiers faisant suite aux pertes de productions agricoles (80% de la production agricole a été détruite), source principale de leur revenu. En conséquence, ces populations n’ont pas les moyens non seulement de subvenir à l’alimentation mais aussi de payer le transport et les coûts des soins or le système de santé des Comores est payant.

En outre, la disponibilité des services ne répond plus au besoin de la population suite à l’augmentation de la demande liée à l’état de santé fragilisé de la population particulièrement des femmes et des enfants. Cette situation de crise humanitaire peut provoquer des stratégies d’adaptation négative dans les zones touchées par la crise, notamment l'exploitation sexuelle et la prostitution des filles et garçons sans distinction. La perte de moyens de subsistance peut entraîner la détérioration des relations familiales, se traduisant par une violence accrue au sein de la famille et un sentiment de marginalisation parmi les communautés touchées.

Ainsi l’UNFPA a obtenu, le Financement du fonds CERF pour mettre en œuvre du projet « réponse sanitaire d'urgence aux risques d'excès de morbidité et de mortalité maternelles et néonatales suite aux effets du cyclone Kenneth » pour les volets santé reproductive et violence basée sur le genre. Le projet couvre essentiellement huit (8) préfectures en priorités définies dans le cadre de l’urgence, il s’agit des préfectures de : Hamahamet Mboikou, Itsandra Hamavou, Mbadjini Ouest, Badjini Est, Mitsamiouli, Moroni-Bambao, Oichili en Grande-Comore, et Fomboni à Moheli.

  1. PRINCIPALES TACHES ET RESPONSABILITES

     Sous la supervision technique du Coordinateur DMU sur le terrain et de la supervision administrative du bureau de l’UNFAP, le Data Manager doit appuyer le bureau de l’UNFPA en collaboration avec le Coordinateur DMU pour assurer la qualité des données, la gestion et la réactivité de leur traitement, y compris ;

  • Gérer le processus de nettoyage et de consolidation des données provenant de sources multiples, notamment des équipes de la stratégie mobile d’intervention, des Centres d’Ecoute et de prise en charge des VBGs, des formations sanitaires, et des ONGs impliquées dans la mise en œuvre du projet ;
  • Compiler et fournir des analyses de données aux niveaux régional et national dans les délais impartis ;
  • Veiller à la mise à jour et au transfert régulier et dans les délais impartis de la base de données au Coordonnateur National DMU et aux autres partenaires identifiés) ;
  • Elaborer les outils de collecte de données ;
  • Assurer la sauvegarde des données et l'organisation des documents physiques et électroniques ;
  • Conseiller sur les besoins en équipements de recueil de données, leur traitement, leur stockage et leur transmission ;
  • En coordination avec le Coordonnateur National DMU, et le bureau de l’UNFPA, maintenir des relations avec les autres partenaires techniques pour assurer la collecte coordonnée et efficace des données, la gestion et l’analyse de ces données.
  • S'acquitter d'autres tâches qui lui sont assignées par l’UNFPA, et son superviseur direct.

 

  1.  PROFIL REQUIS ET EXPERIENCE PROFESSIONNEL

 

  • Avoir un diplôme en informatique, en sciences sociale, en statistique ou un diplôme similaire ;
  • Avoir une maitrise certifiée en outil informatique (Word, Excel, Access, SPSS etc.);
  • Avoir des notions de Santé Publique ;
  • Avoir des fortes capacités à travailler sous pressions avec plusieurs demandes à la fois et le respect les échéances (deadlines) ;
  • Avoir une aptitude aux relations et à la communication ;
  • Avoir un équilibre personnel et avoir une bonne moralité ;
  • Etre capable d’affronter des situations difficiles ou complexes.

 

  1. CONNAISSANCES ET LES COMPETENCES REQUISES

 

  • Solide compétences en gestion des données ;
  • Solides compétences organisationnelles ;
  • Capacité de fonctionner efficacement dans un environnement d’urgence complexe et en rapide évolution ;
  • Idéalement, une expérience de travail dans une équipe multiculturelle lors d'une urgence.

 

Remarque :

  • Cet appel à candidature s’adresse exclusivement aux candidats de nationalité comorienne ;
  • Seuls les candidats (es) retenus (es) pour des entretiens seront contactés ;
  • Les procédures qui régissent les recrutements de l’UNFPA ne permettent pas d’octroyer des contrats à des fonctionnaires du Gouvernement, hormis ceux qui sont mis en disponibilité depuis au moins 6 (six) mois.

NB : Etre disponible pour le travail le 01 juin 2019

Les dossiers de candidatures comprenant une lettre de motivation, un Curriculun Vitae, les copies certifiées des diplômes, un extrait de naissance ou une fiche individuelle d’état civil, avec la mention de l’avis de recrutement, doivent parvenir à l’adresse suivante, au plus tard le 27 mai 2019 à 10h00 à l’adresse ci-après :

Maison des Nations Unies

B.P 648 Moroni Hamramba

Grande-Comore