Publications

Dernières parutions

Il y a cinquante ans, il était difficile pour les femmes de se procurer un moyen de contraception, et le risque de mourir en couches était relativement élevé. De nombreuses femmes se trouvaient dans l’impossibilité de choisir leur conjoint, le moment de leur mariage, si elles voulaient des enfants, et à quel moment.

Le point d’orgue du mouvement mondial visant à permettre aux femmes de faire de vrais choix de vie a été la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), en 1994, au cours de laquelle les liens entre l’autonomisation des femmes, la santé et les droits en matière de sexualité et de procréation et le développement durable ont été unanimement reconnus.

Résumé complet

UNITED NATIONS, New York, 18 janvier 2019 - Le Gouvernement de la République du Kenya et le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) ont annoncé aujourd'hui la convocation d'une conférence de haut niveau visant à faire avancer la mise en œuvre de la conférence internationale sur le programme d'action pour la population et le développement  (CIPD). Le Sommet de Nairobi sur la CIPD25: Accélérer la promesse aura lieu à Nairobi, au Kenya, du 13 au 15 novembre 2019.

Le Pouvoir du Choix: Les droits reproductifs et la transition démographique

Le pouvoir du Choix: Lancement rapport sur l'état de la population mondiale 2018

Résumé complet
Jeunes à l'Ecole de Santé

Dans la région de l’Océan Indien, l’année 2017 a été une année pleine de réalisations et de défis pour le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA). Reprenant le flambeau au milieu de l’année après l’excellent travail effectué par mon prédécesseur M. Mamadou DICKO pour le positionnement stratégique de l’UNFPA dans la région, il fallait maintenir et consolider les acquis et réorienter davantage nos actions pour un plus grand impact et afin d’assurer un plus grand bien-être pour les femmes et les jeunes de Madagascar, des Comores, de l’île Maurice et de Rodrigues. Assurer la bonne continuité des programmes et l’excellence des opérations, investir dans les innovations en matière de santé sexuelle et reproductive, miser sur la coopération régionale, mettre en place de nouveaux partenariats pour une meilleure mobilisation des ressources tout en redynamisant les équipes de UNFPA pour un plus grand travail de proximité afin de mieux faire face à la nouvelle vision stratégique de l’organisation, tels étaient en partie les défis qu’il fallait relever. C’est le sens du renforcement de notre Bureau régional de Tuléar et d’une collaboration plus accrue entre les différents bureaux de l’UNFPA dans la région. Tout ceci reflète de notre AMBITION RENOUVELLEE pour cette région pleine de promesses de l’Océan Indien dont la problématique de la population et du développement sont intrinsèquement liées et demeurent un levier principal de leur futur émergence économique. Les perspectives sont excellentes et les enjeux différents avec des avantages comparatifs certains qui permettent à UNFPA dans la région de bénéficier d’une expertise particulière en matière de la santé sexuelle et reproductive, de planification familiale et du genre.

Résumé complet

Le RPGH se propose de faire le bilan démographique et de déterminer les caractéristiques de l’habitat. Il permettra d’apprécier l'impact des politiques et des programmes mis en œuvre au cours de ces dernières années afin de mieux assurer l'intégration des variables démographiques dans le processus de gestion du développement. Le RGPH permet de connaître la population de l’Union des Comores et de ses localités. Il fournit des statistiques sur le nombre d'habitants et sur leurs caractéristiques sociodémographiques : âges, professions exercées, conditions de logements, etc.

Résumé complet

 La journée mondiale de lutte contre le Sida a été célébrée à Wellah Itsandra en présence de plusieurs personnalités dont le président de l’Union des Comores. Ce dernier a donné le bon exemple et s’est fait dépisté. Le thème retenu cette année est «Levons la main pour la prévention du Vih ».

Résumé complet